Playstation VRHo, ho, ho. À deux mois des fêtes de fin d’année, tous les acteurs du marché des casques de réalité virtuelle ont sorti leur produit phare à ajouter sur la liste du Père-Noël !

HTC, la société à l’origine du premier smartphone Android, a commercialisé il y a quelques semaines le HTC Vive, un casque tout-en-un qui nécessite un PC (sous Windows) pour fonctionner. Il est facturé 949 euros. Son point faible ? Il faut une carte graphique puissante (GeForce GTX 970 ou AMD Radeon R9 290 au minimum) pour fonctionner correctement. Son point fort ? Il est livré avec deux manettes sans fil et il peut accéder via Steam VR à pas moins de 200 jeux compatibles.

Le HTC Vive en action
Le HTC Vive en action

Sony vient de lancer en France son Playstation VR, l’un des plus attendus casques de réalité virtuelle. Facturé 399 euros, il est compatible avec toutes les Playstation 4 du marché. Son point faible ? Si le prix d’appel est plutôt correct, il faut lui ajouter une Playstation Camera (+ 60 euros) et deux Playstation Move (les manettes sans fil qui ressemblent à des Wiimotes + 80 euros) pour utiliser toutes ses fonctionnalités. Bilan, son prix avoisine plutôt les 500 euros. Son catalogue de jeux est composé pour l’heure d’une trentaine de titres environ.

Sony Playstation VR
Le Sony Playstation VR en action

C’est ensuite Oculus, aujourd’hui propriété de Facebook, qui avec son Rift fait sensation. Commercialisé au prix de 699 euros, ce casque de réalité virtuelle doit également se connecter à un PC surpuissant sous Windows (carte graphique minimum : NVIDIA GTX 970/AMD R9 290) pour fonctionner correctement. Simple à installer et utiliser, il bénéficie de bons jeux de lancement. Son principal défaut ? Il est plutôt conçu pour le jeu « assis » plutôt que le jeu « debout ».

L'Oculus Rift en action
L’Oculus Rift en action

Et ce n’est toujours pas terminé ! Microsoft a quant à lui ouvert les ventes en France de son casque de réalité virtuelle Hololens. Seul souci, avec un prix d’appel de 3 299 euros, il est pour le moment encore réservé aux professionnels qui souhaitent développer des applications ou des jeux, en attendant la sortie du casque auprès du grand public. Néanmoins, ce casque s’avère très prometteur puisqu’il promet d’effectuer des interactions avec le monde réel, contrairement aux casques d’autres marques. Reste à savoir quand le Hololens de Microsoft verra officiellement le jour à un tarif plus raisonnable…

Le Hololens de Microsoft en action
Le Hololens de Microsoft en action

Enfin, nous ne pouvons pas terminer notre tour d’horizon des casques de réalité virtuelle sans citer Samsung, avec ses Gear VR (99 euros), et Google avec ses Cardboard (20 euros). Si la solution de Samsung est beaucoup plus évoluée techniquement parlant, elle nécessite un smartphone Android – de marque Samsung de préférence ? – pour fonctionner. Idem pour le Cardboard de Google qui n’est en fait constitué que d’un peu de carton et de deux loupes pour afficher en « 3D » les images déportées d’un smartphone Android ou d’un iPhone. Simple et efficace mais le résultat est moins impressionnant que les casques cités plus haut.

Samsung Gear VR
Google Carboard
Les Samsung Gear VR et Google Carboard en action

LAISSER UN COMMENTAIRE