live-nokia-ms-heroC’est en 2014 que Microsoft s’est offert Nokia pour la modique somme de 5,4 milliards d’euros. Deux ans plus tard, la mayonnaise ne prend pas. Les parts de marché de l’OS mobile de Microsoft, Windows Phone, fondent en effet comme neige au soleil : de 13 % en janvier 2015, elles sont passées à 7,8 % en janvier 2016 en France selon les chiffres de Kantar. Et dans le reste du monde, ce n’est guère mieux avec moins de 2 % de parts de marché revendiqués fin 2015 selon Gartner.

Résultat : Microsoft a annoncé très solennellement vouloir se séparer de 1 850 salariés dans sa division « smartphones », opérée principalement depuis la Finlande. Est-ce que cela signifie que Microsoft va lever le pied sur le marché des smartphones ? Sans doute même si le géant américain s’en défend :

Nous focalisons nos efforts sur les téléphones là où nous pouvons nous différencier – avec les entreprises qui recherchent de la sécurité, de la maniabilité et en exploitant les fonctions Continuum, et le grand public qui recherche les mêmes valeurs, dixit Satya Nadella, le CEO de Microsoft.

Un Surface Phone en avril 2017 ?

Les rumeurs vont donc bon train pour analyser cette petite phrase, de la fin des smartphones Lumia, qui peinent donc à trouver leur public, à la supposée stratégie mobile de Microsoft en 2017. C’est d’ailleurs le webzine Windows Central qui se montre le plus incisif en annonçant qu’un Surface Phone devrait voir le jour en avril 2017, fort de la sortie d’une nouvelle version majeure de Windows 10 Mobile.

Une photo de ce à quoi pourrait ressembler le Surface Phone (c) Mobipicker.com
Une photo de ce à quoi pourrait ressembler le Surface Phone (c) Mobipicker.com

L’idée pourrait être bonne, en capitalisant sur un smartphone qui pourrait faire office d’ordinateur d’appoint en améliorant encore les fonctionnalités Continuum qui, on le rappelle, permettent de relier le smartphone à un écran d’ordinateur pour utiliser ses principales fonctions sur un écran XXL.

LAISSER UN COMMENTAIRE